Est-il dangereux d’utiliser une tour d’observation Montessori pour son enfant ?

Temps de lecture : 4 minutes

Adopter une tour d’observation est une excellente solution conçue pour aider vos enfants à gagner en autonomie et en confiance en soi. Utilisé dans l’enseignement de la méthode Montessori, cet accessoire connaît un franc succès auprès des parents.

Même si les tours ont de nombreux avantages pour l’enfant, il faut avouer que leur utilisation n’est pas sans danger. Pour vous aider à en savoir davantage sur ces dangers et les précautions à prendre pour la sécurité de vos enfants, nous vous invitons à lire cet article.

 

Quels sont les dangers d’une tour d’observation Montessori ?

 

Une fois que votre enfant monte sur la tour d’observation Montessori, voici une liste des dangers les plus fréquents auxquels il peut être exposé.

  • Risque de chute en hauteur: La tour d’éveil permet de porter le bébé à hauteur d’adultes. Si vous ne faites pas attention, ce dernier peut chuter de cette hauteur.
  • Risque d’instabilité de la tour au niveau des pieds (ou de la base de la tour) : Une base instable compromet la stabilité de la tour Montessori. Une chute peut donc arriver si l’enfant est sur la tour en bois ou pendant la montée.
  • Risque de basculement latéral de la tour : Une fois sur la plateforme, votre enfant peut faire basculer la tour d’observation d’un côté lorsque les protections latérales ne sont pas bonnes.
  • Risque de coupures ou d’écorchures à cause des bords de la tour : Une tour d’observation avec une finition imparfaite, notamment des bords non polis, peut couper ou écorcher l’enfant.
  • Exposition à des produits nocifs pour le bébé (peinture, vernis) : Lorsque l’huile ou le vernis appliqué au bois est nocif, cela peut mettre en danger la santé de votre bébé. Ce dernier peut développer par exemple des maladies respiratoires ou des troubles cutanés.

 

Les précautions à prendre avant d’utiliser une tour Montessori

 

Au vu des potentiels dangers cités ci-dessus et de leurs conséquences pour la santé de l’enfant, il est préférable de prendre des précautions pour assurer la sécurité de vos enfants. Voici des mesures que vous pouvez prendre :

  • Vérifier que la tour soit en bonne et due forme : si vous adoptez la tour d’apprentissage, assurez-vous qu’elle soit en forme avant d’installer l’enfant sur la structure élévatrice. S’il s’agit d’une tour pliable ou transformable (en bureau, en chaise, en table ou tabouret), assurez-vous que les verrous soient bloqués. S’il s’agit d’une tour d’observation avec tableau, assurez-vous que celui-ci est bien fixé.
  • Surveiller son enfant lorsqu’il utilise la tour : Cela est obligatoire lorsque l’enfant est trop jeune (moins de 18 mois) ou s’il n’est pas habitué à la tour d’apprentissage. Vous évitez ainsi qu’il ne s’agite et fasse basculer la tour en bois ou qu’il ne s’écroule tout seul lors de ses activités en hauteur.
  • Veiller à ce que l’environnement soit adapté à l’utilisation de la tour : la tour d’apprentissage pour bébé peut être installée dans n’importe quelle pièce de la maison (Salon, cuisine, salle de bain, chambre…). Par ailleurs, elle ne doit pas être posée dans un environnement qui donne accès à des objets dangereux. Cela implique donc de bien la ranger lorsqu’elle n’est pas utilisée.

 

Les critères de sécurité pour choisir une tour d’apprentissage

 

La prise de mesure de précaution commence dès le processus d’achat. Voici certains critères de sécurité que vous pourrez considérer :

  • La stabilité de la tour: Une tour instable est une tour dangereuse. Au moment d’acheter votre accessoire, optez pour un modèle qui possède des pieds au niveau de la base. Une tour stable, c’est aussi une tour qui dispose de protections latérales.
  • La solidité de la tour: Le poids supporté par la structure en bois est aussi un critère de choix. Assurez-vous que la tour Montessori choisie, renseigne cette information et qu’elle est capable de supporter le poids de votre enfant. Si ce n’est pas le cas, il existe de fortes possibilités qu’elle s’effondre lorsque l’enfant monte dessus.
  • La sécurité contre les chutes: Une tour d’éveil sûre doit disposer de nombreux éléments de sécurité. On doit y avoir par exemple des marchepieds pour faciliter la montée et la descente sur la tour. On doit aussi y avoir des barres de protection à l’avant et à l’arrière ainsi que des murs sur chaque côté.
  • La sécurité contre les risques de coupures ou d’écorchures : La tour Montessori à choisir doit aussi avoir des bords polis pour éviter les risques de coupures. Les tours avec des bords arrondis sont celles que nous vous conseillons de privilégier.
  • La hauteur adaptée à la taille de son enfant : la tour d’apprentissage doit aussi avoir une hauteur et des dimensions qui s’accordent ou s’adaptent avec la taille de l’enfant. Une fois dans sa tour, le bébé doit pouvoir participer sans problème aux activités de famille dans la maison (cuisine, salle de bain, chambre…). Les barres de protection et les murs ne doivent pas limiter ou empêcher ses mouvements parce qu’il n’a pas la taille nécessaire. Nous vous conseillons d’opter pour une tour avec une hauteur réglable.
  • Les finitions de la tour: Le bébé manipule la tour d’observation avec sa peau et sa bouche. Si la peinture ou le vernis utilisé pour la finition contient des produits toxiques, il vaut mieux vous abstenir. Assurez-vous que le produit de finition est certifié conforme aux normes européennes pour ne pas mettre en danger la santé de votre bébé.

À partir de quel âge votre enfant peut-il utiliser une tour d’observation ?

Les enfants peuvent utiliser une tour d’observation dès qu’ils peuvent tenir debout et rester en équilibre. L’âge pour utiliser une tour d’apprentissage diffère d’un enfant à un autre. Cela correspond cependant à la période 10 à 18 mois. Pour plus de prudence, attendez que votre enfant ait donc 18 mois avant de lui offrir cet accessoire.

 

Ebook Gratuit

22 activités Montessori à mettre en place à la maison sans matériel 👶

 

Sophie

Découvrez la meilleure tour Montessori 👶

X